cercueil blanc

Comment préparer ses obsèques ?

Selon certains avis, préparer ses obsèques de son vivant porte malheur et peut être à l’origine d’une mort prématurée. Toutefois, sachez que ces affirmations n’ont pas de réel fondement et personne ne meurt avant que son heure arrive. Donc, ne craignez rien si votre choix se tourne vers l’organisation de vos propres funérailles. De plus, en procédant ainsi, de nombreux atouts seront à la portée de la personne, mais aussi de la famille.

L’avantage de prévoir les funérailles avant que le désastre se produise:

En organisant à l’avance son propre enterrement, le décès réduit la charge de travail à réaliser. Lors qu’un être aimé meurt, il y a tellement de tâches à faire alors que l’état émotionnel n’est pas encore d’une grande aide. Afin de se concentrer sur d’autres points et accepter la situation, le défunt peut à présent effectuer la préparation de ses funérailles. Pour cela, soit il prend en charge tous les détails de son vivant en les indiquant dans une lettre soit il souscrit à une assurance obsèques pour payer les coûts relatifs à l’enterrement. Ceci facilite la prise de décision pour toute la famille.

Il est bien connu que la génération d’aujourd’hui est têtue. C’est-à-dire que même si le décédé a énoncé ses propres désirs, les proches quant à eux font semblant d’ignorer. En prévoyant tout soi-même, il est certain que chaque membre de la famille respecte les dernières volontés. Sans compter le fait que selon la loi, la parole du défunt a une valeur testamentaire qu’il déplaise ou non à ses proches.

Les astuces pour bien préparer ses obsèques:

Selon les estimations, 40% des Français prévoient leur enterrement avant l’heure. Pour les soutenir, voici quelques recommandations simples, évidentes et efficaces.

  • Indiquez bien les dernières volontés:

    que vous les confiiez à des personnes de confiance ou bien que vous l’écriviez sur papier, l’important est d’être clair. Apportez le plus de précision possible pour que les héritiers puissent vous suivre sans difficulté. Vous pouvez détailler les démarches selon vos envies ou juste mentionnez les éléments majeurs.

  • Le choix du cimetière:

    La question ne devrait pas se poser si la famille dispose d’un caveau familial. Cependant, dans certains cas, le défunt a des prescriptions particulières. Notons par exemple qu’une personne souhaite faire don de son corps à la science. Ces indications doivent paraître dans les derniers désirs pour se faire respecter.

  • Les dépenses de l’enterrement:

    Que le défunt veuille une cérémonie simple ou bien assez complexe, le coût des funérailles est assez onéreux. S’il est possible, l’idéal est d’adopter un contrat d’obsèques auprès d’un assureur. Il y aura à cet effet un capital disponible pour l’organisation des obsèques.

  • La rédaction du testament:

    Peu importe la situation financière, fortunée ou non, un testament est obligatoire afin de protéger les proches et les effets personnels du défunt. Pour que les héritiers ne se battent pas, soyez précis et net. Organisez avec soin la succession et la transmission des biens pour qu’ils tombent entre des bonnes mains.

Organiser ses obsèques représente un défi colossal et une profonde remise en question, car même si c’est impossible, nous souhaitons tous vivre éternellement. Dans le but d’éviter aux proches des contraintes, mieux vaut être prévoyant. D’ailleurs, des organismes tels que les assurances vous permettent de prendre en charge le coût de votre enterrement. La famille n’aura plus qu’à se plier aux volontés du défunt et débloquer la somme prévue pour les funérailles.

Leave A Comment